music2011

 

 

 

Le 21 Juin dernier, jour de la fête de la musique (comme par hasard !) le couple présidentiel a reçu une grande délégation d’artiste musicien interprète auteur compositeur camerounais à son domicile de Meyong- Messala.

Ces sociétaires de la SOCAM (Société Camerounaise de Musique) sont venus présenter une lettre de soutien à l’actuel président à vie du Cameroun : Paul Biya afin qu’il se re-re-re-représente à la prochaine élection présidentielle qui se tiendra à la fin de l’année 2011. Il faut noter que le président Paul Biya est à la tête du Cameroun depuis 26 ans et que depuis son accession à la magistrature suprême le taux du chômage n’a cessé d’augmenter dans un pays où tout reste à construire.

Les artistes présents ont été tous très heureux de serrer la main de celui qui contribue à faire de leur vie au Cameroun un enfer en ne prenant aucune mesure significative pour arrêter la contrebande de CD.

Nous noterons l’absence de certaines grandes figures qui n’ont pas participé à cette mascarade qui témoigne de ce que les gens ont toujours pensé des artistes musiciens : Ce sont des affamés. Certainement que lorsque l’enveloppe- avec lesquelles ils sont tous rentrés- sera vide, ils se souviendront qu’ils avaient en face d’eux leur bourreau et qu’ils n’ont rien fait.

En nota bene nous remarquons qu’au Cameroun le chef de l’Etat n’intervient personnellement que dans le Foot et la musique ; les autres sports et autres formes d’Art comme la bande dessinée notamment n’ont jamais bénéficié d’un soutien étatique malgré de nombreuses tentatives présentées au Ministère de la culture. Par conséquent devant la lettre de soutien que quelques artistes musicien interprète auteur compositeur camerounais ont adressé au président Biya, nous les bédéistes, les caricaturistes, les illustrateurs, les sculpteurs, les potiers, les ébénistes…Nous adressons une motion de caleçon à son excellence d’Etoudi ! Nous voulons du changement !!!